fbpx

Voyager pas cher nécessite un peu de flexibilité et de débrouillardise, mais cela en vaut largement la peine. Étant voyageuse à temps complet, je suis bien placée pour en parler.

Je peux me permettre de voyager indéfiniment pour deux raisons. La première, c’est que je suis nomade digitale (je travaille entièrement en ligne). La seconde, c’est que j’ai appris à voyager de façon économique.

Dans cet article, je te livre mes 10 meilleures astuces pour retirer le meilleur de tes voyages, sans devoir vendre l’un de tes reins !

1 – Sois logé gratuitement grâce au House sitting

Le concept ? Garder la maison et les animaux de personnes partant en vacances. En échange, tu pourras loger sur place gratuitement.

C’est devenu mon mode de voyage préféré, je l’utilise surtout dans les grandes villes, comme à Londres où les hôtels sont très chers.

J’utilise le site TrustedHousesitters pour trouver des annonces. Je présente son fonctionnement en détail dans cet article. En utilisant mon code promo RAF236930, tu pourras obtenir 25% de réduction sur ton abonnement (89€/an).

2 – Trouve des billets d’avion pas cher

Tout d’abord, si tu as la possibilité de partir à des dates flexibles, tu pourras beaucoup économiser sur ton billet d’avion. Par exemple, j’ai économisé plus de 150€ sur mon billet pour la Thaïlande en décalant mon départ de 2 jours. Les vols réservés à la dernière minute peuvent aussi être très intéressants !

Ensuite, tu pourras aussi trouver de bons plans si tu es ouvert concernant ta destination finale. Des outils comme Kiwi.com te permettent de faire une recherche pour “toutes les destinations” et de classes les résultats par prix.

Enfin, certains vols sont moins chers parce qu’ils proposent un ou plusieurs escales très longues. La différence de temps de trajet est parfois très importante. Mais le prix aussi ! C’est surtout le cas pour des vols entre des pays qui sont peu connectés.

Je me souviens avoir voyagé 40 heures depuis la République Dominicaine vers le Nicaragua à cause de deux escales – dont une nuit – aux Etats-Unis. J’ai dormi sur le sol de l’aéroport d’Houston (je n’étais pas la seule). Au final, j’ai économisé 1500€ par rapport aux autres options.

Depuis, j’ai pris une carte PriorityPass qui me permet d’avoir accès aux espaces loungeVIP de la plupart des aéroports. C’est très pratique pour prendre une douche, un bon repas, faire une sieste dans un canapé confortable, ou encore travailler grâce à un WiFi rapide. Sans pass, ces lounges coûtent entre 20 et 90€ par utilisation.

N’oublie pas de prendre en compte le coût d’un bagage en soute s’il n’est pas inclus dans le billet. Certaines compagnies n’autorisent qu’un seul bagage en cabine. Si tu voyages chargé, l’addition peut vite être salée. Pense aussi à vérifier l’aéroport d’arrivée et le coût des transports – depuis cet aéroport – pour rejoindre ta destination. Les billets avec arrivée la nuit ou les jours de fêtes nationales peuvent être moins chers, mais les taxis à l’arrivée seront certainement plus onéreux.

Par exemple, les vols vers Israël le jour de Shabbat coûtent peu cher, mais aucun transport en commun n’est en service. Il faut donc ajouter 50 à 100€ pour rejoindre Tel Aviv ou Jérusalem depuis Ben Gurion.

3 – Parcours les sites spécialisés sur le voyage économique

Il existe 3 types de sites permettant de voyager pas cher :

  • Les offres de dernière minute, avec LastMinute et PartirPasCher. Ces sites proposent un filtre de recherche pour les départs proches.
  • Les opérateurs spécialisés dans les réductions. Mon préféré est VoyagesPirates. : il est possible de recevoir des alertes du site directement sur son téléphone via WhatsApp.
  • Les ventes privées comme sur le Vente Privée proposent souvent des voyages luxueux à faible coût. La concurrence est rude : il faut être parmi les premiers à acheter pour pouvoir bénéficier d’un séjour à prix très réduit.

Attention : pense à bien lire le descriptif du voyage et ce qui est inclus ou à ajouter.  Je te recommande également de rechercher l’hôtel, lorsqu’il est inclus dans l’offre, pour s’assurer de sa propreté.

4 – Recherche des activités gratuites sur son lieu de séjour

Pour dénicher la liste des choses gratuites à faire, parcours les blogs et sites dédiés aux voyages. Tu auras de meilleurs résultats si tu fais ta recherche en anglais. Mais pas de panique pour les 100% francophones : il existe suffisamment de ressources en français.

Tu peux rechercher : “free things to do in” + nom de la ville pour un résultat en anglais. Le site Lonely Planet a réalisé de nombreuses listes sur des destinations populaires comme pour Londres.

Pour la version française, le principe est le même ! Il suffit de rechercher “choses gratuites à ” + nom de la ville. Les blogs de sites de voyages comme Momondo, Skycanner et HostelWorld sont de véritables mines d’or.

Sur place, les offices de tourisme pourront te guider vers des activités gratuites. La plupart des villes proposent de nombreuses activités gratuites, à des horaires ponctuels ou de façon illimitée. Dans cette liste, on peut retrouver des activités sportives, l’accès à des parcs, des concerts, des musées ouverts au public gratuitement, ou encore des tours et visites guidées gratuites.

Certaines mairies proposent également un agenda des manifestations culturelles et événements gratuits à venir – directement sur leurs sites. Si tu ne sais pas lire la langue locale, le navigateur Chrome propose une traduction automatique !

Une de mes techniques consiste à acheter le guide du routard pour chacune de mes destinations. Je lis l’intégralité des pages “culture” et “histoire” au fil de mon voyage, en complément des descriptions des lieux que je visite. J’utilise les cartes pour m’orienter et connaître les choses à voir.

5 – Rejoins le site MeetUp pour te joindre à des événements gratuits

Le Site MeetUp propose des événements dans la ville où te te trouves. Tu peux utiliser certains filtres pour afficher tes centres d’intérêts : sport, profesionnel, social, soirées, linguistique, art, culture, cinéma… il y en a pour tous les goûts.

6 – Réserve tes activités directement auprès des locaux

Les activités proposées par des personnes locales sont souvent moins chères que celles des tours opérateurs ou sites de réservation à distance.

TripAdvisor regroupe des activités locales à faire lors de ses voyages, pour peu qu’on soit confortable avec leur interface utilisateur très chargée.

Le site AirBnb propose depuis peu des expériences, c’est-à-dire des activités avec des personnes basées sur place. Il suffit de faire une recherche d’une ville ou d’un pays pour afficher les expériences proposées au local.

Parmi mes préférées :

  • les séances photo pour avoir des souvenirs de soi, surtout s’il on voyage seul !
  • les tours d’une journée, avec un moyen de transport, qui permettent de voir beaucoup de choses en peu de temps,
  • les activités culturelles locales. Par exemple, j’ai pris des cours de flamenco en Espagne ou de peinture Keliki à Bali.

7 – Trouve d’autres voyageurs pour bénéficier des tarifs de groupe

Si tu loges dans un hôtel ou une auberge de jeunesse, tu peux demander aux voyageurs s’ils ont envie de faire une excursion groupée dans un endroit que tu as repéré. Si vous êtes un petit groupe, tu pourras alors négocier les tarifs auprès d’un guide ou d’un tour opérateur local.

C’est aussi une bonne astuce à la sortie des aéroports. Pense à demander à tes voisins, dans l’avion, comment ils comptent rejoindre le centre ville. Certains seront ravis de partager un taxi avec toi.

Les sites comme Groupon permettent d’acheter en ligne avec d’autres personnes. C’est une bonne alternative pour bénéficier de tarifs de groupes avec un peu d’avance.

8 – Rends toi sur place pour trouver d’excellent deal

En basse saison, certains théâtres, restaurants ou hôtels peinent à trouver des clients. Pour remplir leurs salles ou chambres, ils sont prêts à offrir des réductions de dernière minute. Tu peux te présenter avant la fermeture d’un guichet, d’une cuisine ou en début de soirée pour les hôtels.

FInalement, tu prends le risque d’être rejetté.  Mais voyager pas cher vient aussi avec son lot de contraintes 🙂

9 – Choisis une carte bancaire qui propose des points à échanger contre des voyages

Certaines cartes de paiement convertissent tes achats et les montants que tu dépenses en points ou “miles” pour voyager. Toutefois, il faut faire un calcul entre le prix de la carte et ses avantages, pour savoir si le coût annuel de cette carte fait sens.

J’utilise une carte American Express qui m’a permise de bénéficier d’un vol Londres-Amsterdam pour une dizaine d’euros. Elle inclus aussi une assurance voyage, une conciergerie, et une carte PriorityPass est incluse. Malgré le coût élevé de la carte – 500€/an – je suis gagnante. Tout compte fait, je cumule des points à chaque dépense et je bénéficie d’autres services qui m’auraient coûté plus cher en achat séparé. 

10 -Prends le temps de voyager

Pour conclure, mon meilleur conseil pour voyager pas cher est le suivant : il vaut mieux avoir le temps. Tu auras de meilleurs tarifs si tu t’engages pour des locations de long terme. Tu pourras explorer un continent à la fois en utilisant le bus ou le train, plutôt que l’avion, pour te déplacer. Enfin, si tu deviens entièrement nomade, fini le loyer dans ton pays de résidence. C’est aussi une sacrée économie.

En devenant Digital Nomad, tu pourras te laisser porter au fil des bons plans, sans contraintes calendaires. Bien entendu, ce n’est pas possible pour tout le monde. Mais l’idée germe dans ta tête, alors lance-toi !

Voyager pas cher digital nomad

Pin It on Pinterest