fbpx

Voyager gratuitement, c’est le rêve de tout le monde – ou presque. C’est surtout celui des nomades digitaux qui – comme moi – ont fait le choix d’une vie sur la route.

Lorsque j’étais à la recherche de bons plans pour économiser en voyage, j’ai découvert la pratique du “house sitting” – ou gardiennage de maison – qui me permet d’être logée gratuitement.

En échange ? Je m’engage à prendre soin de compagnons à quatre pattes lorsque leurs propriétaires partent en vacances.

Le House sitting est devenu ma façon préférée de voyager, et pas uniquement pour son côté gratuit. Dans cet article, je te dis TOUT sur cette belle façon de découvrir le monde.

Voyager gratuitement en gardant des animaux

Quel est le concept du house sitting ?

Les propriétaires d’animaux et de maisons peuvent partir en vacances l’esprit tranquille. Pendant leur absence, des gardiens (appelés Pet sitters ou House sitters) prennent soin de leurs domiciles et de leurs animaux. Les profils sont très variés : les personnes seules, les couples et les familles sont acceptées sur ces plateformes.

La mise en relation se fait via des sites internet. Mon préféré ? Le leader du marché : TrustedHousesitters !

Pour accéder aux annonces, il faut devenir membre et s’acquitter d’un abonnement annuel de 89€ – bien moins cher qu’une nuit d’hôtel dans une capitale européenne ! Si tu souhaites t’inscrire, tu peux utiliser le code RAF236930 pour obtenir 25% de réduction. 

Des responsabilités agréables, la plupart du temps

Les tâches à réaliser sont différentes pour chaque annonce. Elles dépendent des propriétaires, de leurs animaux, et de leurs besoins.

Voici les principales responsabilités qu’un gardien peut se voir confier :

  • nourrir les animaux plusieurs fois par jour,
  • s’ils sont sous traitement, leur administrer leurs médicaments,
  • partir en promenade matin et soir avec les chiens,
  • brosser les chiens et/ou chats,
  • nettoyer et changer une litière,
  • dormir sur place pour assurer la sécurité du lieu,
  • passer du temps sur place pour rassurer les animaux,
  • arroser les plantes et maintenir un peu le jardin,
  • donner des nouvelles régulièrement,
  • prendre contact avec les voisins ou le vétérinaire en cas de problème.

Il est aussi important de donner beaucoup d’attention et d’affection à ces animaux, qui pourraient être anxieux durant l’absence de leurs maîtres !

Certaines annonces proposent de garder des chevaux, des reptiles, des oiseaux, ou des animaux de ferme. Ces offres sont le plus souvent réservées à des personnes expérimentées.

De nombreux avantages pour les voyageurs

Le site TrustedHousesitter précise, sur chaque annonce, les avantages proposés aux gardiens.

Les voyageurs peuvent utiliser une partie du logement de leurs hôtes. Attention cependant, ce n’est pas un hôtel ! En partant, la maison doit être rendue propre. Le gardien doit remplacer les choses empruntées comme la nourriture – sauf si le propriétaire a donné son feu vert pour piocher dans les placards

Dans certains cas, les propriétaires prêtent leurs véhicules. Dans d’autres cas, le gardien doit prévoir son propre moyen de locomotion, ou prendre les transports en commun. Une voiture personnelle peut être indispensable, surtout à la campagne. Ces détails sont toujours précisés pour éviter les mauvaises surprises.

Il est généralement possible de profiter de tout le confort de la maison, comme de la télévision, de la machine à laver et du sèche linge. Un vrai petit luxe pour les routards !

Les membres peuvent échanger par message avant de s’engager sur un gardiennage. C’est l’occasion de poser toutes tes questions pour t’assurer que tu passeras un bon séjour.

Voyager gratuitement est loin d’être le seul avantage

En plus de l’économie réalisée sur le logement, il existe de nombreux autres avantages à ce système de gardiennage.

Tout d’abord, tu pourras profiter de la compagnie d’animaux sans en adopter toi-même ! Garanti sans engagement : il suffit de les rendre à leurs maîtres en fin de séjour. Puis, tu pourras reprendre ton voyage en toute liberté !

De plus, ce mode de voyage te permettra de découvrir le pays à travers la vie, et le quotidien des locaux. Tu seras certainement hébergé dans un quartier résidentiel. Tes voisins viendront peut-être à ta rencontre, spontanément ou lorsque tu promèneras les chiens. Ta nouvelle maison sera certainement meublée et décorée selon le style du pays.

Ensuite, tu auras peut-être la chance de partager un moment avec les propriétaires avant ou après leur départ. J’ai toujours été accueillie très chaleureusement et j’ai été gâtée par mes hôtes : transport payé, corbeille de fruits frais, repas préparé avec soin et générosité…

Enfin, les maisons sont généralement équipées d’une connexion WiFi de qualité. C’est l’idéal pour les “digital nomads” qui travaillent en voyageant, et qui aimeraient espacer leurs visites dans les espaces de co-working.

Un profil de qualité pour augmenter ses chances sur le site

De toute évidence, la concurrence sur ce site est très rude. La première mission est la plus difficile à trouver. Après cela, tu auras certainement une recommendation positive de la part de ton premier hôte. Par conséquent, d’autres propriétaires pourront te faire confiance plus facilement.

Toutefois, certaines astuces te permettront d’augmenter tes chances d’obtenir une première opportunité :

  • Remplis ton profil soigneusement avec une belle photo, une biographie sérieuse et sincère, et surtout une certification (contrôle de l’adresse, recommandation externe par des amis ou collègues…).
  • Ajoute les témoignages positifs que tu as reçu sur d’autres sites. Par exemple, tu peux ajouter un lien vers ton profil public LinkedIn ou Airbnb, s’ils contiennent des recommandations.
  • Choisis un premier gardiennage près de chez toi. Ainsi, tu pourras proposer une rencontre en personne à tes hôtes pour les rassurer.
  • Envoie ta candidature pour une annonce peu convoitée. Le nombre de candidats est indiqué. Tu verras rapidement que les lieux paumés ou que les petits studios en banlieue ont peu de succès. C’est l’occasion de faire ses preuves !
  • Ajoute des alertes sur tes destinations préférées. Ainsi, tu seras l’une des premières personnes à postuler (ce qui augmente considérablement tes chances).
  • Personnalise toutes tes réponses. Cela montrera que tu as a bien lu l’annonce. Reprends les éléments de langage de l’annonce (les noms des animaux, les tâches à réaliser). Puis, fais le lien entre ces détails et ton expérience.

Après des débuts difficiles, j’ai appliqué toutes ces méthodes. Aujourd’hui, je trouve des logements sans trop de difficultés.

S’inscrire uniquement pour économiser : une très mauvaise idée !

Garder la maison et les animaux de personnes tierces est une grande responsabilité.

Je te déconseille fortement de t’y engager si ta seule motivation est financière.

En plus d’aimer les animaux, il faut être capable de s’en occuper correctement. La patience est une qualité indispensable. Certains chiens n’obéissent pas en promenade, certains chats te réveilleront à 5 heures du matin ! Tes obligations pour les animaux devront passer avant tes projets de tourisme ou de soirées.

Bien évidemment, en cas d’allergies, ce mode de voyage n’est pas approprié.

Il existe d’autres façons de voyager pas cher ou d’être logé gratuitement. La première consiste à devenir volontaire dans une auberge de jeunesse, et de réaliser quelques tâches quotidiennement contre un endroit où dormir. Il faut démarcher chaque établissement, sur internet ou directement sur place. La deuxième solution est celle du woofing qui permet aux voyageurs de s’impliquer dans une ferme bio en échange du gîte et du couvert.

Plusieurs mesures de sécurité sont indispensables

Tout d’abord, tout le système repose sur une confiance mutuelle. Il n’y a pas de pénalités si un hôte annule avant ton arrivée. Pense à avoir de l’argent de côté pour réserver un hôtel ou un Airbnb en cas d’annulation de dernière minute.

Si tu voyages seul, pense à partager les informations concernant tes hôtes à des proches. Prévois un plan B pour repartir rapidement si, une fois arrivé, tu te sens en danger.

En tant que femme voyageant seule, voici les mesures de sécurité que j’ai décidé de prendre :

  • Les maisons doivent pouvoir être fermées à clef.
  • Il doit y avoir des voisins à proximité immédiates, avec lesquels les relations sont bonnes.
  • Je n’accepte pas les nouveaux membres (recommandations précédentes obligatoires) et les profils incomplets.
  • J’organise un appel vidéo sur skype avant de m’engager, pour m’assurer que les personnes soient bien réelles (et bienveillantes).
  • Je refuse les lieux isolés. Par mesure de sécurité mais aussi de santé mentale : il m’est difficile de rester longtemps sans croiser d’autres êtres humains.

Etant donné que le site est payant des deux côtés, les profils sont de qualité et je n’ai jamais vu ni entendu parlé de comportements inquiétants. Prudence, toutefois, comme pour tout voyage.

Une méthode idéale pour les voyageurs appréciant la compagnie d’animaux

Tu l’auras compris : il s’agit vraiment d’un partenariat gagnant-gagnant. D’un côté, le voyageur économise. De l’autre, le propriétaire part l’esprit tranquille !

Je voyage principalement grâce à ce site, en me laissant porter par les destinations et dates disponibles. Avant toute chose, je sécurise mes gardiennages. Puis, je complète mon itinéraire avec des locations sur Airbnb.

À l’heure où j’écris cet article, je garde une maison magnifique à Londres. Ensuite, direction Amsterdam. Enfin, dans 3 semaines, je serai en Thaïlande pour débuter mon tour d’Asie. Tout cela grâce au site TrustedHousesitters. Au total, 75% de mes besoins en logement sont assurés par ce site.

Pour conclure, je dirais que le housesitting s’adresse à toutes les personnes qui aiment voyager de façon flexible ET qui adorent les animaux. Pour ces gens-là, une double dose de bonheur sera certainement au rendez-vous !

Voyager-Gratuitement-Trusted-Housesitters

Pin It on Pinterest