fbpx

Lorsque j’ai commencé à lutter contre la procrastination qui envahissait mon quotidien, j’étais au lycée. J’ai souffert de ce mal pendant de nombreuses années, et aujourd’hui encore j’ai des phases peu productives.

Procrastiner est devenu chronique pour moi. 

Lors des études, procrastiner n’était pas vraiment un problème. Heureusement que Netflix n’existait pas à l’époque, sinon j’aurai clairement échoué mes examens. Mais il y avait bien d’autres distractions, dont des vidéos de chats sur Youtube 😅 !

J’ai quand même réussi à m’en sortir à l’aide de nuits blanches et de l’adrénaline des révisions de dernière minute – qui boostaient à la fois ma concentration et ma capacité à retenir.

Cependant – une fois devenue entrepreneur – je ne pouvais plus me permettre de perdre du temps. La procrastination était l’ennemi numéro 1 – celui à abattre pour réaliser mes rêves ! J’ai donc décidé de prendre le problème à bras le corps, et je t’explique comment j’ai pu soigner ce mal qui me rongeait.

Je précise que – quand on est sujet à la procrastination – lutter est un effort à renouveler au quotidien.

Heureusement, au fil du temps, les bonnes habitudes s’installent et devient plus facile. Voici donc 5 étapes pour lutter contre la procrastination au quotidien !

NB : Cet article est une contribution à l’événement inter-blogueurs organisé par Sabrina du blog DIGITAL TWISP, sur le thème “comment arrêter de procrastiner et passer à l’action pour se réaliser”. J’apprécie aussi son article « comment gagner en efficacité pour réussir en toute sérénité » que je vous laisse découvrir sur son site.

#1 – Comprends la raison de ta procrastination

La procrastination est un symptôme pour un mal plus profond. Il peut s’agir d’un besoin :

  • de renouveau : la routine créé de l’ennui, tu as envie de nouveautés !
  • de loisirs : n’ayant pas assez de temps pour toi, tu es en (quasi) burn-out.
  • d’alignement : les choix que tu as fait ne correspondent plus à tes envies. Ton travail ne fait plus sens.
  • d’habitudes : si tu as pris le pli de choisir des “récompenses immédiates” (comme regarder Netflix) plutôt que de fournir un effort, il va falloir se faire un peu violence pour reprendre un rythme équilibré. C’est un peu comme se mettre au sport lorsqu’on est sédentaire. Les débuts requièrent de la discipline.
  • de liens sociaux : tu te sens isolé, et tu n’as plus le courage d’avancer car tu n’appartient à aucune communauté qui pourrait donner du sens à tes travaux.
  • d’organisation : tu penses – à tord – que tu as encore beaucoup de temps devant toi malgré une deadline qui approche.
  • d’accepter l’imperfection : tu as tellement peur de mal faire que tu es dans la paralysie face à l’action. Au final, tu laisses filer le temps jusqu’à la dernière minute. Ton perfectionnisme et la peur de l’échec te freinent dans ton travail.

Qu’elles sont les raisons qui font que tu procrastines aujourd’hui ? 

#2 – Visualise tes objectifs à long terme

Il est possible de trouver une activité professionnelle que l’on aime ! Vivre de sa passion est une réalité.

Mais il est impossible d’être heureux tout le temps, et de ne faire que des choses fun au travail.

Tous les entrepreneurs s’accordent à dire qu’il existe des difficultés. La clef pour les surmonter ?

  • penser à la vision de long terme !
  • apprécier son quotidien malgré les montagnes russes émotionnelles.

Lorsque tu dois faire une tâche peu plaisante, replace-la dans un contexte plus général.

Que vas-tu en retirer ? 

Du confort ? Des revenus ? Une progression pour aller plus loin dans ton projet ? L’acquisition de compétences nécessaires à ton business ?

Les difficultés du quotidien te paraîtront plus douces face à ce qui t’attend si tu oses t’investir dans ton business.

#3 – Accorde-toi de vraies pauses pour lutter contre la procrastination 😴

À moins d’être une machine – ou un robot 🤖 – ton quotidien ne pourra pas être 100% productif du lever au coucher.

Pense à tes envies de divertissement et de repos : regarder ta série préférée, aller marcher dehors, lire une BD en terrasse, voir des amis …

Ensuite, prends ton agenda et ajoutes-y des créneaux dédiés à tes loisirs. Ne laisse pas ton travail déborder sur ces moments privilégiés. Ainsi, lorsque tu auras envie de procrastiner, tu pourras penser à ce qui t’attends dans quelques heures.

Au début, tu peux aussi t’accorder 30 minutes de pause toutes les 2 heures. Et, surtout, tiens-toi strictement à ce rythme sans exceptions. Ta journée passera très vite, tu verras ! Tu n’auras pas le temps de procrastiner 🙂 

En tant que Digital Nomad, j’ai par exemple décidé de me bloquer 1h30 chaque jour, entre 17h et 18h30, lorsque je suis à l’étranger. Ainsi, j’en profite pour assister au coucher du soleil en marchant sur la plage. Cela m’oblige à être productive l’après-midi, car je ne veux pas manquer ce rendez-vous privilégié.

coucher de soleil canggu

Work hard, play hard ! 

#4 – Planifie tes journées de façon réaliste

Maintenant que tu disposes d’objectifs à long terme, il est temps de créer un plan d’action.

Quelles sont les actions à mettre en place chaque année, chaque mois, chaque semaine et surtout chaque jour pour que tes rêves se réalisent ? 

Fixe-toi un maximum de 3 tâches à réaliser chaque jour pour avancer vers tes objectifs. Pas plus, car surcharger ton planning serait irréaliste et pourrait te paralyser face à l’action.

Ces travaux peuvent être similaires jour après jour (communiquer sur les réseaux sociaux, écrire un article de blog, démarcher un prospect…) ou varier d’un jour à l’autre !

Autre idée : les morning routines qui te permettront de débuter ta journée du bon pied. Ainsi, tu auras réalisé – et réussi quelque chose dès le matin. De quoi te motiver pour la suite des réjouissances.

Enfin, il n’y a rien de plus motivant que de cocher une case lorsqu’une tâche est finalisée. Pense à noter, sur un joli carnet ou un post-it, la liste des choses à faire pour ta journée et à barrer, sur-ligner ou ajouter une petite croix à côté de chaque réussite !

Tu pourras conserver toutes ces listes pour faire le point, régulièrement, sur ta productivité.

#5 – Fais-toi la promesse de lutter contre l’envie de procrastiner

Inutile de se mentir. La prise de bonnes habitudes peut être difficile.

Si tu procrastines depuis longtemps – comme moi – alors te mettre au travail plus régulièrement va te causer une sorte de souffrance.

Procrastiner, c’est habituer son cerveau à des récompenses immédiates plutôt que d’attendre des moments opportuns et d’équilibrer ses journées. Il faut te redonner le goût de l’effort.

Le meilleur exemple est celui d’un régime ou de la remise en forme. Au départ, c’est très compliqué. Il peut exister des rechutes. Mais il faut persévérer. Tenir bon, ne pas viser la perfection (mais plus la progression) et – au fil du temps – de meilleures habitudes seront installées.

Alors oui ! Ca va être difficile. Mais tu te souviens de ta vision long terme ?

Cela en vaudra la peine 💪

As-tu vraiment besoin de lutter contre la procrastination ?

Procrastiner n’est pas forcément une mauvaise chose. Au contraire ! Ce qui ressemble – de loin – à de la distraction et de la dispersion pourrait, en fait :

  • venir nourrir ta créativité ;
  • répondre à un besoin d’évasion ou de divertissement, et donc contribuer à ton bien-être ;
  • t’aider à te former si tu utilises ce temps pour lire et découvrir d’autres sujets ;
  • correspondre à un rythme qui honore tes besoins et méthodes de travail. En effet, certaines personnes travaillent mieux dans l’urgence. Dans que le boulot est fait dans les temps, sans anxiété ni stress, quel est le problème ?

La procrastination devient un frein lorsque cela t’empêche d’avancer ! 

Si tu lis cet article par pure culpabilité, parce que tu aimerais en faire plus et que tu te sens coupable de réussir en prenant du temps pour toi (ou pour ne rien faire), rassure-toi !

Lutter contre la procrastination est une façon de booster sa productivité. Mais productivité ne veut pas dire d’être productif en tout temps ! 

Ce qui compte, c’est que tu puisses te mettre au travail lorsque cela compte pour toi et tes objectifs de long terme.

NB : Vous avez aimé cet article? Cliquez sur ce lien « lutter contre la procrastination pour donner le meilleur de vous-même » pour retrouver l’ensemble des articles participants à l’événement inter-blogueurs sur le site de DIGITAL TWISP…

Pin It on Pinterest