fbpx

Dans cet article invité, je passe la plume à Lucas – fondateur du site leproductif.fr. Lucas aide les entrepreneurs et les freelances à être plus productifs pour faire avancer leur business plus vite (et plus sereinement). Il a dû apprendre à mieux s’organiser et à être plus productif pour concilier un business qui tourne et une carrière de judoka médaillé mondial. Aujourd’hui, il prend la parole sur le blog de La Minute Freelance pour vous donner quelques tips pour avancer plus vite. 

PS : Et, selon ses mots, il continu de regarder Netflix (parce qu’être productif, ce n’est pas forcément ultra chiant).

C’est parti pour le témoignage de Lucas !

Boucler ses projets plus vite : comment être plus productif quand on est freelance

Être freelance entrepreneur en ligne, c’est aussi être 100% libre de s’organiser comme on le veut.

On est libre de se lever à 6 heures du matin – ou à 11. On est libre de bosser 15 heures par jour – ou 15 par semaine. On est libre de passer la journée à hustle comme un acharné – ou à chiller devant Netflix. Personne pour nous dire à quelle heure nous lever ou combien d’heures travailler chaque jour.

D’un autre côté, c’est pourtant indispensable de bien s’organiser et d’être plus productif pour avancer le plus efficacement possible. Parce que plus on gagne de temps et plus on boucle nos projets rapidement, plus on gagne d’argent et plus notre business avance. Plutôt simple sur le papier, mais pas toujours facile pour autant.

Le problème

Le problème, c’est qu’on a parfois tendance à faire du surplace et à se laisser manger par la procrastination, tous autant que l’on est. Les projets n’avancent pas, notre to-do list s’allonge comme les bras de Manute Bol et les distractions font qu’on n’arrive pas à se concentrer sur ce qui compte vraiment pour avancer.

La solution, ce n’est pas d’attendre devant Netflix l’éclair d’inspiration qui nous sortira de cette boucle infernale de procrastination. Ni de constamment hustle comme un malade pour finir les 50.000 tâches qu’on a toujours sur le feu, rassure-toi.

Dans cet article, on va voir comment être plus productif et efficace tous les jours pour boucler tes projets plus rapidement. Simple as that.

Comment être plus productif et avancer plus vite

Mais déjà, c’est quoi être productif, Jamy ? Être plus productif, ce n’est pas être débordé à longueur de journées et boucler au moins 57 tâches par jour. Eh non malheureux ! 

Être productif, c’est faire mieux les bonnes choses. Les choses qui comptent vraiment et qui ont le plus d’impact pour te faire avancer à fond.

Parce que le mec qui passe 2 heures à créer de la valeur pour ses clients est plus productif que le mec qui passe toute sa journée à réorganiser son Notion ou à revoir le design de son site « parce que ça fait plus pro » alors qu’il a à peine une dizaine de touristes qui l’ont visité.

Et ça, ça nous amène sans tarder à la priorité :

1 – Définis tes priorités

La première chose à faire, c’est d’identifier quelles sont tes priorités. C’est la base si tu veux être plus productif et faire avancer plus vite les choses qui comptent vraiment, sans te laisser distraire par ce qui est moins important pour toi.

Évidemment, il y a toujours masse de choses à faire, de petits trucs qui réclament notre attention, et on a vite fait de se paumer dans autant de complexité. Et au final, au lieu de boucler tes 57 tâches par jour, tu ne sais juste pas par où commencer, tu essaies de tout faire en même temps et tu finis tes journées avec ce sentiment de ne pas avoir arrêté… mais de ne pas avoir avancé non plus. Parce qu’en mettant toutes tes tâches au même niveau, tu ne peux pas avancer efficacement.

Dans son bouquin The One Thing, Gary Keller nous dit justement que pour être plus productif et plus efficace, il faut arrêter de vouloir toujours en faire plus et se concentrer sur ce qui est essentiel, sur LA priorité qui nous fera avancer à fond.

La solution, c’est d’identifier les tâches qui ont le plus d’importance. Celles qui ont le plus d’impact pour faire avancer tes projets. Fais-en tes priorités, reste focus dessus et laisse le reste au second plan.

Les 20% pour avancer plus vite

C’est d’ailleurs tout le principe de la loi de Pareto. Qu’est-ce qu’il nous dit, ce bon vieux Pareto ? Il nous dit que 80% des effets résultent de 20% des causes. 

Et en ce qui concerne notre productivité, en l’occurrence : 20% de nos actions sont responsables de 80% de nos résultats. 20% de tes efforts sont responsables de 80% de la progression de ton business.

Donc, plutôt que de vouloir faire 36 trucs chaque jour, prends du recul et essaie d’identifier ce qui compte le plus. Concentre-toi sur ce qui a le plus d’importance. Sur ce qui fera avancer ton business, plus que tout le reste. Sur les 20% de tes efforts qui ont le potentiel de t’apporter 80% des résultats.

  • Identifie tes priorités.
  • Reste focus dessus.
  • Laisse le reste au second plan jusqu’à ce que tes priorités soient bouclées.

 

2 – Fais-toi un plan

Dés que tu connais tes priorités, plutôt que de prendre tes tâches au jour le jour et de simplement faire ce qui te tombe sous la main, prends le temps chaque jour, chaque semaine, chaque mois… de réfléchir aux tâches que tu dois boucler et à ce qui te permettrait d’avancer à fond dans les priorités que tu te donnes.

Identifie tous les jours, ce qui te fera avancer à fond sur ta priorité de la semaine. Chaque semaine, ce qui te fera avancer à fond vers ta priorité du mois. Chaque mois, ce qui te fera avancer à fond vers ta priorité du dessus – et ainsi de suite, tu vois l’idée. 

Demande-toi régulièrement où tu en es, et identifie les actions qui auront le plus d’impact de te faire avancer vers tes priorités.

3 – Mange cette foutue grenouille !

« Si ton boulot c’est de manger une grenouille, il vaut mieux que ce soit la première chose que tu fasses chaque matin. Si ton boulot c’est d’en manger deux, il vaut mieux commencer par la plus grosse. » C’est une citation de Mark Twain.

Pour Brian Tracy, la grenouille c’est notre tâche la plus importante ou la plus difficile sur le moment, celle sur laquelle on est le plus susceptible de procrastiner. Et typiquement, c’est justement la tâche qui nous ferait le plus avancer, celle qui nous amènerait 80% de nos résultats.

Et à la place, on se rabat souvent sur des tâches à la con. Checker nos mails, se pencher sur un petit problème technique sur notre site. Ou quoique ce soit, tant que c’est facile. Ceci dit, ces petites taches à la con doivent bien être faites à un moment ou un autre quand même. Donc comment faire en sorte qu’elles ne bouffent pas petit à petit les tâches qui ont plus d’impact ?

Pour être sûr d’avancer et d’être vraiment productif tous les jours, commence chaque journée par manger ta grenouille. Commence chaque jour par cette tâche la plus difficile et la plus impactante pour faire avancer ton plan. 

Demande toi : si tu ne pouvais travailler que deux heures seulement aujourd’hui, qu’est-ce que tu ferais ? Si tu ne pouvais faire qu’une ou deux seules tâches pour avancer à fond, ce serait lesquelles ? 

Commence chaque jour par ça et passe les premières heures de ta journée focus à 200% sur ta grenouille. Sans distractions. Sans multitâches. En mode deep work.

4 – Passe en mode Deep Work

Cal Newport (l’auteur du bouquin Deep Work, justement) différencie le travail profond (deep work) du travail superficiel. Il voit le deep work comme une sorte de flow, un travail fait à très haute concentration, sans aucune distraction (RIP Instagram). Le truc, c’est qu’il est devenu ultra rare dans le monde plein de distractions d’aujourd’hui.

Pourtant, la capacité à entrer en deep work peut te rendre beaucoup (beaucouuup) plus productif et te permettre de boucler tes tâches les plus importantes plus rapidement. Si bien que l’auteur Eric Barker l’appelle le super pouvoir du 21″ siècle (oui, carrément).

Pour y arriver, crée-toi une routine pour favoriser ton entrée dans le flow, dégage toutes les distractions et reste focus sur une seule et même tâche.

Pas de multitasking ?

Qu’on en vienne tout de suite aux faits : pour être vraiment efficace, tu dois rester concentré sur une seule tâche à la fois. C’est ce que nous dit Gary Keller, dans The One Thing.

C’est aussi ce que nous disent les recherches scientifiques : le multitasking, ça craint. À chaque switch entre deux tâches, il faut du temps (et de l’énergie) à notre cerveau pour nous remettre à fond et nous re-concentrer sur la nouvelle tâche. (et oui : checker Instagram juste une minute, répondre à tes mails ou courir après ton chat parce qu’il fait ses griffes sur ton canapé… ça compte comme du multitasking)

Sois sans pitié et bannis le multitasking. Construis ta to-do list pour la boucler strictement dans l’ordre, une tâche après l’autre. Réponds à tes mails une ou deux fois par jour à des moments bien définis, accorde toi quelques minutes une seule fois par heure pour checker Instagram si tu ne peux vraiment pas t’en passer, et coupe les griffes de ton chat. 

5 – Désengage-toi à fond

Pour garder un bon niveau d’énergie à terme et être le plus productif possible, tu dois être capable d’être parfois complètement engagé sur tes tâches (le mode deep work), parfois complètement désengagé. 

Autrement dit, tu dois prendre de vraies pauses. Alors oui, ça parait contre-intuitif mais la science l’a déjà montré : prendre des pauses, c’est bien pour être plus productif.

Pour rester focus et éviter d’avoir le cerveau qui fume au-delà des quelques premières heures de la journée, laisse-le s’aérer régulièrement. Relâche complètement ton focus, fais-toi un petit café, profite de quelques minutes de récup et reprends avec un meilleur niveau d’énergie et de concentration.

La meilleure formule sur le papier ? C’est le 52-17 : 52 minutes sans distractions et 100% focus sur tes tâches, 17 minutes de pause. La méthode Pomodoro fait aussi l’affaire : 25 minutes de focus, 5 minutes de pause. Mais peu importe les chiffres.

L’essentiel pour que ce soit vraiment efficace, c’est que tes moments de pause soient réguliers et bien planifiés pour t’imposer un cadre. 

Et ça vaut aussi à l’échelle de la semaine : planifie quand tu la commences, mais aussi quand tu la termines. Prévoie tes objectifs de façon à les boucler avant le weekend, et dès qu’ils sont bouclés, finis-en avec ta semaine de boulot et profite du weekend pour recharger les batteries et repartir à fond la semaine suivante.

Pour résumer : voici comment devenir un freelance productif !

  1.  Définis tes priorités.
  2. Fais des plans.
  3. Démarre chaque jour par le plus important.
  4. Reste complètement focus sur une seule tâche à la fois sans aucune distraction.
  5. Prends des pauses.

Là, tu pourras être plus efficace et avancer bien plus rapidement.

Remerciement :

Merci à Lucas pour son article invité !

Pour aller plus loin, Lucas a préparé une formation gratuite par mail : 7 jours pour être plus productif et faire avancer ton business plus vite (et plus sereinement). Tu vas recevoir 1 mail par jour pendant 7 jours pour apprendre comment devenir plus efficace, envoyer balader la procrastination et ne plus finir tes journées avec cette impression de ne pas avoir arrêté – sans avoir vraiment avancé. Clique ici pour recevoir le premier mail de cette formation 🙂

Pin It on Pinterest