fbpx

Ces dernières semaines furent difficiles pour de nombreux indépendants : annulations de contrats, télétravail avec les enfants à la maison, peur de manquer de clients …

Il est indispensable, lors d’une période trouble, de se protéger :

  • en limitant la télévision au maximum. S’informer, oui. Écouter BFM à longueur de journée, surtout pas. À part broyer du noir, ça n’apportera rien de bon !
  • en se rappelant que nous ne pouvons rien contrôler, si ce n’est nos actions – et notre réaction aux événements et imprévus.

Il est tout à fait naturel d’avoir besoin d’une période de deuil pour cette normalité que l’on a perdu. Ce confinement est un choc émotionnel.

Mais attention à ne pas s’engouffrer dans une spirale de pensées négatives. La beauté peut naître du chaos ! Et c’est ce que je te propose avec un simple challenge : et si tu profitais de ce confinement pour améliorer ta vie et ton business ?

21 jours pour prendre de bonnes habitudes !

21 jours, c’est tout ce qu’il faut pour passer de l’effort difficile à l’habitude naturelle. Le confinement va durer quelques semaines (voire plus) : autant en profiter pour poser des bases saines pour sa vie personnelle et professionnelle.

Je te propose donc un challenge gratuit (inscription ici) : tu vas recevoir, chaque jour, un e-mail avec des exercices à réaliser. Le départ est prévu le 23 mars 2020. Mais pas d’inquiétude si tu arrives plus tard, tu pourras le commencer à tout moment après cette date 😄

PS : si tu manques un jour ou deux, surtout n’abandonne pas. Reprends le train en marche, fais de ton mieux. Le but du challenge est d’avancer, et de ressortir avec une amélioration. Ce n’est pas de devenir parfait !

Quant à moi, je vais aussi faire mon propre challenge. Et oui, l’envie de m’améliorer ne cesse jamais 🤪 C’est un travail à vie, un petit pas à la fois.

Je te partage ci-dessous mon propre challenge, tenu durant le confinement Covid19, afin de te donner des exemples (et peut-être de t’inspirer) pour ta propre expérience !

Jour 0 : faux départ !

Avant de débuter le challenge, j’ai passé beaucoup de temps à définir mes objectifs. J’ai aussi terminé un gros projet, et j’étais à moitié motivée. J’ai donc décidé de reprendre, le lendemain !

Jour 1 bis : mon plan d’action pour ces 21 jours

Le programme est conçu pour t’aider à atteindre tes objectifs à TOI ! Il ne ressemble qu’à toi.

Quels sont les miens ? La liste est longue, mais voici mes 3 priorités :

  • #1 – Réussir à réaliser toutes les postures de la première série de yoga Ashtanga. Il faut, en moyenne, 3 années de pratique quotidienne pour y arriver (parfois plus). En yoga, ce n’est pas le résultat qui compte. Cependant, cet objectif va m’aider à gagner en régularité.

Si tu es curieux, voici à quoi ça ressemble :

  • #2 – Doubler mon chiffre d’affaires en 2020.

Cela me permettra de constituer une petite équipe ponctuelle (assistant virtuel, facebook ads manager, pinterest manager…) pour me concentrer sur ma passion : la formation !

  • #3 – Manger sainement 80% du temps pendant le confinement (et après, à vie).

Ces dernières semaines, mon alimentation a été chaotique. Après une semaine de quarantaine, j’ai du mal à fermer mes jeans. Plutôt qu’un régime privatif (qui ne fonctionne pas avec moi), je préfère manger sain pendant les repars avec un goûter gourmand chaque jour !

Ici, on voit que les objectifs sont SMART : spécifiques, mesurables, atteignables, réalistes et fixés dans le temps.

Maintenant, je dois décliner ces objectifs en action : que dois-je faire pour réussir ? Par quoi dois-je commencer, ces 21 prochains jours, pour me mettre sur le chemin du succès ?

Pour cela, j’ai utilisé un logiciel de mind-mapping : mind meister ! J’ai décliné, pour chaque objectif, les actions à mettre en place.

Enfin, j’ai peaufiné et intégré ces actions dans mon tracker d’habitudes ! Je me suis rendue compte qu’il me manquait des choses, notamment mon tunnel d’acquisition (créer des e-mails pour la newsletter, réaliser des appels …). J’ai donc ajouté cette action à la liste des autres ✌️

Voici le résultat final, pour cette première journée. Il n’y a plus qu’à se lancer, maintenant, et faire cette session de yoga 🧘🏽

Voici le document qui va m’accompagner pendant les 21 prochains jours 

Quel plaisir de savoir exactement ce que je dois mettre en place, au quotidien, pour avancer vers une vision plus ambitieuse de ma vie. Et quel bonheur de cocher, en fin de journée, les actions réalisées.

Jour 2 : la vision “avant/après”

Je crois que cette deuxième journée est ma préférée du challenge 🤓

#1 – Ma situation aujourd’hui 

Prenons l’habitude “workout”. Hors confinement, je suis ultra-régulière avec mes séances de sport. Si vous suivez mon quotidien freelance sur Instagram, vous me voyez certainement en route, tôt le matin, vers mes studios préférés.

Être bloquée à la maison est terrible pour moi, côté sport. J’ai besoin d’une classe pour être motivée. Je sens que ce challenge va m’aider à récupérer de l’énergie car, sans mon work-out intense quotidien, je suis vraiment à plat !

Mon exercice du challenge

👉 “Avant, je n’arrivai pas à faire de l’exercice en tous lieux, chaque jour.”

#2 – Ma situation “après”

👉 “Après, j’ai développé une routine sportive de 30′ à faire n’importe où, avec peu de matériel. Je fais de l’exercice tous les jours, le matin.”

#3 – Mes sources d’inspiration

Pour m’aider au fil de ce challenge, j’ai décidé de m’inspirer d’entrepreneures qui publient, chaque jour, leurs routines sportives.

Ma première source d’inspiration ? Anne-Laure de Bonjour Darling.

J’aime beaucoup ses hashtags #Jefaisaumieux – #moveeyour🍑 et sa vision saine du sport. Elle pratique le running avec régularité et partage son expérience (super article sur son premier marathon ici !)

Nul doûte que son contenu sera inspirant pendant mon challenge :

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Anne-Laure (@bonjour_darling) le

Je compte aussi sur Hannah Bronfman pour me mettre au sport à la maison 🚀

Hannah a un peu la vie dont on rêve tous et toutes : un quotidien plein de créativité (elle est DJ, créatrice de contenus et fondatrice de startup), des voyages à longueur d’année, un lifestyle sain et un rythme sportif bien ancré.

Son compte instagram est une mine d’or : j’y déniche régulièrement des idées de workout ou de repas sains.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Hannah Fallis Bronfman (@hannahbronfman) le

#4 – La purge

Je ne voulais pas un énième compte de perte de poids : je trouve ça malsain de toujours relier le sport à notre apparence physique. J’ai donc viré tous les comptes que je suivais qui parlaient perte de poids. Idem pour les adeptes du photoshop ++ pour se créer une morphologie que la nature elle-même ne permet pas !

Jour 3 : qui peut m’aider ?

Tu as certainement noté que certaines habitudes sont plus faciles que d’autres à tenir.

Il ne faut pas hésiter à se faire aider par des outils, des personnes, des ressources …

Prenons un exemple : durant mon propre challenge, j’ai eu beaucoup de mal à créer du contenu sur Facebook, LinkedIn et mon blog. Voici qui peut m’aider …

#1 – Mon problème : je n’arrive pas à publier régulièrement sur facebook, ni à y développer ma communauté.

C’est un problème de motivation : j’ai peur de mal faire (perfectionnisme). Je ne me donne pas le temps.

#2 Ce que je sais faire : je suis ultra régulière sur Instagram. Ce qui est différent ? J’ai accepté de faire un travail moche d’abord, puis je l’ai amélioré au fil du temps.

J’ai aussi planifié mon contenu à l’avance pour ne pas avoir à y toucher tous les jours.

La vidéo a également très bien fonctionné pour gagner en visibilité.

Enfin, je me suis fixée des créneaux au départ pour interagir avec des profils et attirer ma cible vers mon compte.

#3 – Pour me donner les moyens de réussir, j’ai besoin :

  • de créer tout mon contenu Facebook à l’avance ;
  • de bloquer des créneau pour d’interagir sur Facebook (groupes, communauté de ma page et de mon profil personnel) ;
  • de faire des vidéos en live pour gagner en visibilité ;
  • de publier même ce qui me semble nul.

Les outils qui peuvent m’aider sont :

  • les articles de blogs sur le sujet ;
  • une simple recherche google/facebook ;
  • mon outil de planification (Later App, dont je suis fan).

Je vais aussi reprendre mon contenu d’Instagram et de mon blog pour le re-travailler et gagner du temps !

Autre exemple plus simple : boire suffisamment d’eau.

C’est un problème de motivation (j’ai la flemme de me lever pour prendre un verre d’eau). Ce qui peut m’aider ? Avoir une gourde de 0.5L à remplir 4 fois au fil de la journée. C’est toujours à portée de main !

Jour 4 : les émotions

Pour cette journée du challenge, j’ai indiqué quelques exemples dans l’e-mail !

Il s’agit de faire le point sur l’émotion positive que l’on souhaite ressentir grâce à l’habitude.

Par exemple, je souhaite faire de l’Ashtanga au quotidien pour me sentir vivante, en forme, forte, motivée, dynamique … Ensuite, je ferme les yeux et je m’imagine faire ma série du début à la fin. Je visualise aussi ma fierté lorsque j’ai fini ma pratique, et que je suis détendue. Lorsque la motivation me manque, je me répète la phrase suivante : “je suis intègre, je suis forte, je suis courageuse”. C’est mon plus bel apprentissage avec le yoga : le fait de ne pas faire le travail à moitié, mais de tout donner à chaque instant.

Jour 5 : le grand ménage

Cette journée sert à retirer des habitudes jugées “too much” : trop lourdes à mener de front avec le reste, et moins prioritaires.

De mon côté, j’ai viré LinkedIn, Facebook, la méditation, le SEO. J’ai eu les yeux plus gros que le ventre, littéralement, et j’ai besoin en cette période de confinement de prendre soin de moi. Ce sont mes habitudes prioritaires.

Bien entendu, je fais tourner mon business avec des actions qui sont déjà ancrées dans mes routines (en dehors de ce tableau). Je trouve des clients malgré la crise du moment. La priorité est donc de trouver un rythme sportif, détente et un régime alimentaire sain 🙂

Jour 6 : fait > parfait

J’ai un problème : je suis perfectionniste. Au fil des années, j’ai appris à me soigner. Cela passe d’abord par un regain de confiance en moi. Je sais que si je fais mal quelque chose, je trouverais une solution.

J’ai aussi adopté la stratégie des petits pas à de nombreuses reprises.

Pour reprendre l’exemple du yoga ashtanga : il est irréaliste pour moi de faire 1h30 tous les matins, de but en blanc. À la place, j’ai décidé de modifier la durée et la quantité de postures.

J’ai pourtant beaucoup pratiqué à Bali, mais j’étais dans un studio et il faisait beau dès 6h du matin. C’était donc très facile pour moi de prendre mon petit scooter et de rejoindre le yoga-shala.

Ici, j’ai décidé de plutôt me fixer 30 minutes. J’ai toute la vie pour arriver à une pratique complète.

Jour 7 : quitter nos mauvaises habitudes

Dans mon cas, il y a deux vilaines habitudes que je veux arrêter :

  • être sur mon téléphone dès le réveil ;
  • trop de chocolat (c’est vrai, j’en mange une quantité astronomique.)

Pourtant, j’ai appris à remercier ces habitudes. En réalité, si je me tourne vers le chocolat, c’est par besoin émotionnel (comme toutes les fringales). Sans cette habitude, j’aurais peut-être sombré dans la dépression faute de soupape de décompression.

Aujourd’hui, je n’ai plus besoin de faire cela car j’ai conscience de mes émotions, je peux les ressentir sans devoir utiliser un susbtitut. J’accepte de laisser partir cette habitude.

Jour 8 : arrêter de nourrir ses monstres

Dans mon cas, il peut savoir d’arrêter d’acheter des choses sucrées ou de laisser son téléphone en dehors de la chambre.

Pourquoi se procurer les ressources qui pourraient nous tenter ?

Jour 9 : accountability is key 🔑

Quel meilleur exemple – dans mon cas – que l’écriture de ce challenge ?

Je me suis engagée, sur les réseaux sociaux et via le formulaire d’inscription du challenge – à vous proposer un programme en 21 jour.

Quelle honte si – demain – je décidais de ne pas honorer mon engagement et d’arrêter en milieu de chemin le challenge.

Pourtant, il me prend environ une heure par jour à écrire. Il me permet à la fois d’aider à ma communauté à faire face au confinement – assez difficile au niveau émotionnel pour chacun d’entre nous – et d’acquérir de nouveaux contacts dans mon tunnel d’acquisition (grâce auquel je vends mes formations).

Jour 10 : faire le bilan, calmement

Voici un exemple de bilan côté Yoga – et mon envie de pratiquer tous les matins.

Programme en cours – Les jours 11 à 21 seront postés au fil de l’avancée.

N’oublie pas que tu peux participer également à ce challenge (gratuitement, avec une inscription ici).

À demain 🙂

Pin It on Pinterest